Ludovic Folter - Mon nom veut dire torture

 :: Administration :: Présentation :: Présentations validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Messages : 9
Date d'inscription : 21/11/2017
Age : 23
Localisation : Dans ma cave
26/11/2017, 23:38



Ludovic Folter

Si la violence ne résout rien, c'est que tu ne frappes pas assez fort...


Derrière le masque...

•Nom: Folter
•Prénom: Ludovic
•Âge: 22 ans
•Sexe: Masculin
•Orientation sexuelle: Bisexuel
•Nationalité: Allemande/Américaine
•Groupes: Chasseur
•Rangs Bras droit du chef
•Qualités:
-Surdoué
-Ambitieux
-Artiste
•Défauts:
-Tordu
-Sadique
-Jaloux
•Signes distinctifs: Cernes très prononcés / Lunettes (quand on tombe en panne de lentilles de contact.)
•Code:

Aussi doux qu'un ouragan.

Confies-moi le plus noir de tes secrets, je l'emporterais dans ma tombe... ou dans la tienne...

Mon psychologue m'a "gentiment" dit que je faisais partie de ces personnes qui ont des problèmes mentaux. Non pas que je sois retardé ou que j'ai un quelconque handicap. Seulement, mes humeurs changent aussi vite qu'un coup de vent, mais il semblerait aussi que mon intelligence soit un réel danger pour mon entourage. Heureusement pour moi, mon talent de manipulation m'a permit de m'en sortir sans aucun suivi. J'ai seulement fait passer mes problèmes pour de la pure comédie, j'étais simplement considéré comme un enfant qui voulait attirer l'attention sur lui et c'était tout à fait normal vu la situation dans laquelle je me trouvais. En grandissant, j'ai appris à taire tout ce que je ressentais, toutes les émotions qui bouillonnaient en moi étaient bousculées par chaque coup reçu. Alors, j'ai fait comme si tout allait bien. Mon sourire ne quitte presque jamais mes lèvres et je peux devenir l'homme le plus gentil du monde. Jusqu'au moment où mon esprit commence à imaginer des scènes de plus en plus tordues. D'un moment à l'autre, je peux te regarder et penser à ton joli cou qui serait parfait autour d'une corde ou encore à ton corps recouvert de bleus qui donnerait un tableau magnifique. Je ne suis pas fou. Juste un peu perturbé.

Méfiez-vous des apparences...

Mes premiers pas se sont fait en Allemagne sur le territoire de Berlin, le pays d'origine de mon géniteur. Ça fait seize ans, mais je me souviens encore de mon nez qui a rencontré violemment la table de la salle à manger alors que j'avais eu le malheur de faire des miettes en mangeant un biscuit. Le sang a coulé tellement longtemps que ma mère avait pensé à une commotion. Mon paternel n'était pas quelqu'un de très tendre, mais je ne le détestais pas pour autant. Il m'a appris le respect et l'art de faire avouer la plus petite faute commise par tous les moyens possibles. Les coups que j'ai reçus ne m'ont pas laissé de traumatismes à proprement parler. Chaque coup de ceinture ou autres objets qui m'ont atterri dessus est resté gravé dans ma mémoire comme un apprentissage avec ça, les pleurs de ma mère n'ont pas cessé d'accompagner toute mon enfance et je n'ai jamais vraiment compris pourquoi d'ailleurs. Si mon paternel me battait, la souffrance me permettait de me rappeler à quel point j'étais vivant et que j'allais finir par obtenir justice. L'école primaire m'a permis d'apprendre à être hypocrite et de profiter des marques laisser parfois sur mon corps pour être favorisé par les professeurs, ceux-ci préféraient se taire que d'envoyer une assistante sociale chez moi, tout ça parce que mon père était agent de police et quelqu'un d'assez influent pour garder un casier vierge malgré ses nombreux crimes.

À douze ans, nous avons déménagé aux États-Unis parce que mon père avait été muté pour une enquête soi-disant très importante. Ma mère au foyer et originaire d'Amérique, il n'y avait aucun inconvénient, on s'en fichait bien que je perdais tous mes points de repère. Le collège, lui m'a permis d'étendre ce côté manipulateur pour me faire des amis et faire en sorte qu'ils obéissent à mes ordres sans leur donner l'impression que ça en soit. Et puis le lycée... Les filles, plein de filles prêtes à écarter les cuisses au moindre sourire. Tous ces gens qui paraissent si gentils mais qui au fond ne cherchent qu'à briser ta confiance au moindre faux pas. Pourtant, je me suis laissé aller au jeu de la séduction, jusqu'à attraper la plus traînée d'entre elles. C'est certain que niveau résistance, je n'en ai pas eu. D'ailleurs, je ne sais pas comment j'ai fait pour la rendre aussi docile, elle qui clamait haut et fort d'avoir un caractère de chien, je trouvais plutôt que c'était une chienne en chaleur dès que mon regard se posait sur elle.

Ensuite, il y a eu ce "tragique" accident. Je venais d'avoir dix-huit ans, ma fin de lycée a été fêtée avec beaucoup d'alcool et plein de personnes exquises que je pouvais toucher à loisir. Puis le téléphone avait sonné, je m'attendais encore à un coup de fil de ma mère qui me suppliait de rentrer pour ne pas subir encore une fois une colère de mon père qui ne m'avait pas trouvé en rentrant. Mais la vérité était tout autre. L'annonce que la police me fit avait de quoi refroidir le plus chaud des hommes. Mes parents avaient été assassinés. Ce n'est pas vraiment le genre de nouvelles qui vous fait bondir de joie... Lorsque je suis arrivé au poste de police, ils m'ont seulement dit que c'était un double homicide et qu'ils n'avaient aucune preuve intéressante, évidemment, j'ai fondu en larmes en disant que c'était injuste. J'ai tellement pleuré que plusieurs agents de police ont tenté de me réconforter.

Au final, j'ai fini par me retrouver seul mais avec un héritage des plus intéressants. Une maison pour moi. Une voiture. Et le permis acquis tout récemment. Que demander de mieux . En plus de l'argent légué par mes chers parents, je n'avais pas d'inquiétudes à avoir pour mon avenir, la justice m'avait enfin été rendue... Et par mes propres mains et dans l'ignorance de tous... Mais la solitude, ça fait long au bout d'un moment. Alors, j'ai décidé de me trouver un petit emploi. Serveur dans un bar appelé "Venenum". Je passais mes journées entre la salle de sports et mon service. Savez-vous que travailler la nuit ça vous apprend beaucoup de choses ? Au début, j'ai pensé être complètement fou lorsque je me suis fait attaquer, mais quand j'ai vu ce monstre tenter de m'arracher la gorge, mais la touffe de poils que j'ai su arracher en m'échappant m'a bien confirmé que ce n'était pas du tout humain. Séchant quelques séances de sport pour me consacrer à des recherches, j'ai fait la connaissance d'un scientifique qui m'a guidé sur des pistes auxquelles je n'aurais pensé. Apprendre l'existence des êtres surnaturels et avoir l'opportunité de pouvoir s'en débarrasser, c'était plus qu'alléchant. Profitant de ma bonne entente avec le scientifique, j'ai fait en sorte qu'il me fasse connaître les moyens de m'en débarrasser. Et c'est là que tout a commencé. L'ordre secrète des Némésis m'a accueilli à bras ouverts en voyant ma motivation à exterminer tout ce qui sortait de l'ordinaire et mon sadisme ainsi que ma précision étaient des armes précieuses à leurs yeux. C'est ainsi que je suis devenu le meilleur chasseur de l'ordre. Sauf que je ne chasse pas que les créatures... Un accident est si vite arrivé... Ce n'est pas ma faute si les humains décident de s'allier au mauvais camp. Par chance, je suis un excellent comédien et ma manipulation est telle que je finis toujours par m'en sortir. Faites attention à vous, les loups-garous ne sont pas les seules bêtes dangereuses....

Ne cherchez pas le loup, si vous n'en voyez pas la queue.

Yep ! T'es un petit curieux ? Tu vas pas savoir grand chose en plus, mon pseudo est Nobody et j'ai +18 ans. Je viens des enfers. Je suis dispo ça varie de mes horaires, mais je réponds assez viteaux RP's. Et la question à un million, comment j'ai connu le forum ? Grâce à à moi-même, j'en suis le marionnettiste..

©️  Joy & crédit images.




_________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 24
Date d'inscription : 21/11/2017
12/3/2018, 20:16
Validation
Félicitations ! Te voici validé petite crotte ! En espérant que tu en tortures plus d'un ou qu'un petit papillon vienne calmer tes grandes ardeurs.

A présent tu peux:

•Recenser ton avatar
•Faire une demande de groupe ou/et de rang
•Recenser ton métier
•Faire une demande de logement
•Faire une demande de rp

Codage par Libella sur Graphiorum
http://bloodpack.kanak.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» ça veut dire quoi pour les service à 9 enfants
» Fuite par capillarité, ça veut dire quoi ?
» Bonjour, j'ai pris le nom Hermano, ce qui veut dire frère
» sa veut dire quoi col ' postérieur ' ?
» ca veut dire quoi ca????

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Blood Pack :: Administration :: Présentation :: Présentations validées-
Sauter vers: